Cabinet de Biarritz

1 bis rue Mazagran

07 82 32 71 79
Prise de rendez-vous
Consultations à distance

Par skype et/ou en anglais

Top

Traitement naturel et durable contre les allergies saisonnières

Traitement naturel et durable contre les allergies saisonnières

Se débarrasser des allergies saisonnières : Solutions naturelles

Véritable fléau et pourtant encore très méconnue, l’allergie affecte plus de 30% des français et occupe, selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), la quatrième place des principales maladies planétaires ! Dans 92% des cas recensés en France, elle est de type saisonnier. En effet, les manifestations les plus courantes se déroulent au cours du printemps et de l’été, lorsque des allergènes d’extérieur dont les pollens d’arbres, les graminées ou les herbacées viennent altérer le quotidien de ces victimes.

Gros plan sur ce problème de santé publique en pleine expansion durant ces dernières décennies en France comme à l’étranger, affectant, en effet,  80% des Allemands, 67% des Espagnol et 49% des Italiens … 

 

Définition des allergies saisonnières

Egalement appelées rhinite allergique, pollinose ou plus communément rhume des foins, les allergies saisonnières sont causées par une hypersensibilité à des allergènes d’extérieur. Comme leur nom l’indique, elles surviennent durant une période spécifique de l’année (généralement de mars à octobre), à savoir :

  • au début du printemps : allergies au pollen
  • durant l’été :  allergies aux graminées
  • durant l’automne: allergies aux herbacées, pollen d’ambroisie, armoise ou plantain, moisissures, acariens…

Les allergies saisonnières se manifestent quand l’organisme réagit de manière trop vive face à ces substances extérieures dites allergènes, chaque année et à la même saison.

 

Causes de l’augmentation des allergies

Les allergies saisonnières font suite à un processus physiologique causé par le contact avec les allergènes, que ce soit par voie respiratoire ou cutanée. En effet, l’organisme réagit et se défend contre les pollens ou les graminées transportées dans l’air et qui se déposent directement sur les muqueuses du nez, de la bouche ou des yeux. En déclenchant une réaction allergique, divers symptômes respiratoires ou non se manifestent alors.

Avec le changement climatique et la pollution, les allergènes transportés par des particules de l’air sont de plus en plus virulents et très agressifs. On peut rajouter à cela la détérioration et la baisse de la qualité de l’alimentation en termes d’apports nutritionnels et protecteurs qui favorisent une baisse de l’efficacité et un dérèglement du système immunitaire.

L’augmentation de ces manifestations allergiques saisonnières est donc également associée à l’hyperperméabilité intestinale ou à la dysbiose. En empêchant l’organisme de déclencher systématiquement un assaut inflammatoire face aux éléments externes, en l’occurrence les aliments qui sont des corps étrangers, le système digestif instaure, en effet, un système de tolérisation.

Or face à cette hyperperméabilité intestinale, le système immunitaire se dérègle et libère, quant à lui, plus d’anticorps, ce qui crée une intolérance à d’autres allergènes, dont les pollens.

Des symptômes comme une difficulté à respirer ou une sensation de nez bouché, des yeux larmoyants ou des paupières gonflées, des éruptions cutanée et démangeaisons… peuvent alors avoir lieu.

 

Solutions naturelles, utilisation et posologie

La rhinite allergique peut affecter tout le monde et à n’importe quel moment de la vie. Face aux allergies saisonnières, les actions peuvent être préventives ou curatives.

Les probiotiques, recommandés pour lutter contre les allergies

Compte tenu de l’interaction entre la perméabilité intestinale, le déséquilibre du microbiote, la création d’anticorps et les réactions allergiques, il est recommandé d’influencer la composition du microbiote intestinal grâce à des probiotiques, prébiotiques et glutamine pour vaincre les allergies saisonnières.

En renforçant l’immunité et en restaurant la flore intestinale, les probiotiques ont la capacité d’induire et de maintenir la tolérance aux allergènes. La glutamine permettra de corriger la perméabilité intestinale. Sans oublier la vitamine D, fer de lance du bon fonctionnement du système immunitaire.

Il est également possible de restaurer la flore intestinale grâce à un changement d’alimentation sans avoir recours à des probiotiques voir l’article « 7 astuces pour soigner sa flore intestinale sans probiotiques« .

L’action des oligo-éléments

En cas d’allergie saisonnière, l’oligothérapie est recommandée pour renforcer l’organisme face aux allergènes. En effet, les oligoéléments comme le Zinc, le Manganèse et le Magnésium réduisent les réactions inflammatoires et agissent efficacement sur le système immunitaire. A consommer sous forme d’ampoules buvables ou de comprimés, ils sont à prendre à jeun en cure dès la sortie de l’hiver ou en traitement de fond pendant la période des pollens.

Ainsi, le Zinc protège l’organisme, agit dans la multiplication des globules blancs et participe activement dans la synthèse des protéines. En stimulant l’immunité et en activant les anticorps, cet oligo-élément est efficace pour prévenir les réactions allergiques. De plus, c’est un excellent stabilisateur de membrane, d’où ses propriétés antihistaminiques. Il est également connu comme étant un puissant immunorégulateur, indispensable pour optimiser les fonctions immunes de l’organisme.

Le Manganèse modifie, quant à lui, le terrain atopique en inhibant la sécrétion de l’histamine, le principal composant chimique libéré par le système immunitaire en cas d’allergie. Connu comme étant l’antiallergique par excellence, cet oligo-élément agit également dans le renforcement des muqueuses souvent malmenées par les allergènes.

Le Magnésium agit, quant à lui, dans le renforcement des muscles et des nerfs et reste indispensable pour stabiliser l’organisme en cas de réaction allergique. Il participe également dans la désintoxication du corps. C’est également un antihistaminique naturel par son effet régulateur sur la libération de l’histamine.

 

La vitamine C, antiallergique et antihistaminique

Les manifestations allergiques sont souvent associées à une carence en vitamine C. Cela est d’autant plus fréquent chez les victimes d’allergies aux pollens, aux graminées et au foin. Une cure de vitamine C permet de déclencher une réaction antitoxique et immunorégulatrice pour prévoir les attaques d’allergène. De plus, elle agit en tant qu’antihistaminique directe, anti-inflammatoire et antiœdémateuse au niveau de la microcirculation. En agissant comme des corticoïdes, la vitamine C a également des vertus anti-infectieuses et antivirales notoires et est à associer à une prise de Quercétine pour en augmenter les effets.

Des anti-inflammatoires naturels

Pour combattre les inflammations des muqueuses et réparer la sphère intestinale, on va pouvoir utiliser les omegas 3, le curcuma et le cassis en gemmothérapie par exemple.

Les effets de la Quercétine sur les allergies saisonnières

Présente en quantité variable dans les fruits comme dans la peau des pommes, les fruits rouges (raisin, baies, cerises) et les agrumes ; dans les légumes comme le brocoli et le haricot vert ; ainsi que dans les boissons dont le thé vert et le vin rouge… mais surtout dans l’oignon rouge et l’ail, la quercétine, parfois appelée quercétol fait partie des flavonoïdes aux vertus antioxydantes. Ce type de pigments végétaux inhibe l’action de l’histamine en agissant directement au niveau des mastocytes, les cellules à l’origine des réactions allergiques.

Il est possible de profiter des vertus antihistaminiques de la Quercétine en consommant les fruits et les légumes qui en sont riches, ou en optant pour des gélules ou des comprimés à consommer en cure et à jeun pour une période de 1 mois.

La puissance des oeufs de caille

L’œuf de caille est utilisé depuis l’Antiquité et est reconnu comme un remède puissant contre tout type d’allergies. Il est extrêmement riche en nutriments, notamment en protéines, en vitamines (dont B1 et B2), en minéraux (dont le phosphore et le fer), ainsi qu’en enzymes. Il contient surtout des ovomucoïdes glycoprotéines en quantité exceptionnelle qui permet d’agir sur un des éléments principaux des réactions allergiques ; la trypsine.

Une cure de 30 jours d’œufs de caille à raison d’environ 3 œufs par jour est une excellente alternative pour profiter de leurs apports nutritionnels élevés, pour renforcer les équilibres internes et pour optimiser le système immunitaire.

En première intention et en curatif, je vous recommande donc de tester les oeufs de caille associés avec la Quercétine pour avoir des effets rapides. Un des produits du marché spécifiques est celui du laboratoire Copmed : Oeufs de Caille + Quercétine qui agit sur le système immunitaire et fournit, en plus, des nutriments pour moduler et réguler le système immunitaire et agir sur l’inflammation des muqueuses (Zinc, Manganèse, Curcuma et Ortie).

Cependant, il sera encore plus intéressant de faire des cures préventives quelques semaines avant la saison si les allergies sont très handicapantes.

 

L’aromathérapie, des huiles essentielles anti-allergiques

Les huiles essentielles sont également recommandées pour prévenir et pour traiter les allergies saisonnières.

Parmi les principales huiles essentielles aux propriétés antiallergiques et anti-inflammatoires figurent l’huile d’Estragon, la Camomille romaine, la Camomille allemande et le Katafray.

Objectif : tonifier l’organisme et calmer les réactions allergiques. Le recours à l’aromathérapie doit néanmoins rester ponctuel, à raison de 1 à 2 goutte(s) d’huile essentielle, 2 à 3 fois par jour.

Voir mes conseils sur l’article du magazine « Côte Basque Madame – Printemps 2019 ».

 

 

L’homéopathie : Pollens, Poumon Histamine, Apis Mellifica, Allium Cepa

Et enfin, pour soulager les symptômes ou pour prévenir les réactions allergiques en travaillant sur le terrain, l’homéopathie est une piste intéressante et très efficace.

Pour vaincre les rhinites allergiques, la posologie est généralement de une dose de 9CH de Pollen par semaine.

Face aux allergies respiratoires, un traitement de 3 granules de Poumon histamine 9 CH, deux fois par jour, est recommandé.

En cas de crise d’allergie, la posologie est de 3 granules d’Apis mellifica 9 CH, deux fois par jour ou de 3 granules d’Allium cepa 9 CH, trois fois par jour en cas de narines irritées, d’yeux larmoyants et d’éternuements fréquents.

Pour résumer,

En cas de crises et pour soulager : Oeufs de Caille, Quercétine, Oligo-élements (Zn, Mn), Magnesium, Vitamine C, huiles essentielles et Cassis en gemmothérapie, permettront de soulager rapidement les crises et manifestations allergiques

En prévention et tout au long de l’année, il sera intéressant d’effectuer un travail de terrain pour ré-équilibrer et réguler le système immunitaire grâce à :

  • l’homéopathie
  • detox du foie
  • alimentation à tendance végétarienne anti-inflammatoire et anti-oxydante (Curcuma, Omegas 3)
  • soigner sa flore intestinale
  • cures de magnesium, de vitamine C et D (en correction de carence et surtout l’hiver)
  • prise d’oligo-éléments (Plasma marin par exemple)
  • plantes et champignons modulateurs et régulateurs du système immunitaire (Plantain, Reishi, Shiitake, Maitake, Pleurote…)

 

Pour la petite histoire, j’ai moi-même été très allergique à l’adolescence (prise d’anti-histaminiques annuelle) à un degré très handicapant au quotidien. Et c’est au pire de mes crises, à 18 ans, que j’ai décidé intuitivement de faire confiance aux capacités d’auto-guérison de mon corps ;  j’ai refusé les corticoïdes que me proposait mon médecin traitant en dernier recours voyant l’état dans lequel j’étais. Un chemin solitaire de patience et de foi a alors commencé pour moi et m’a emmené vers les médecines douces (homéopathie, nutrition, plantes). Et en quelques années, j’étais entièrement libérée de toutes (absolument toutes) mes allergies (acariens, pollens, moisissures, champignons, poussières, fumées, poils de chats, …) sans jamais avoir eu recours aux médicaments ni aucune désensibilisation allopathique.

Et c’est ainsi que j’ai commencé un mode de vie à l’âge de 20 ans, sans médicaments, avec les plantes et les huiles essentielles, et de nouvelles habitudes alimentaires (bio et végétales), pour enfin choisir d’en faire mon métier une dizaine d’années plus tard. Aujourd’hui, je vous accompagne et partage avec vous mon savoir, mes connaissances et surtout mes expériences dans le domaine de la santé naturelle depuis maintenant plus de 10 ans. voir Qui suis-je

 

Sélection de produits

Magnesium :

D-Stress booster (Synergia)

Magoptimum (Herbolistique)

Vitamine C :

Equilibre vitamine C (Biophenix)

Vitamine C (Dynveo)

Oeufs de Caille :

Oeufs de caille synergisés (Copmed)

Huiles essentielles (Copmed)

Quercétine :

Quercétine (Dynveo, code pour commander : CE9H9ELQ)

Curcucétine (Copmed)

Oligo-éléments :

Plasma marin (Sea-AquaCell)

 

Retour vers la page d’accueil du blog

Share
No Comments
Add Comment