Cabinet de Biarritz

1 bis rue Mazagran

07 82 32 71 79
Prise de rendez-vous
Consultations à distance

Par skype et/ou en anglais

Top

Les vertus du Chanvre médicinal et du Cannabidiol, et leur utilisation

Les vertus du Chanvre médicinal et du Cannabidiol, et leur utilisation

Depuis des millénaires, le chanvre accompagne le quotidien de l’homme. Exploitée dans une infinité d’utilisations notamment à des fins récréatives et industrielles, cette plante s’est, néanmoins, démarquée dans le domaine médicinal. En effet, elle a été évoquée en Chine dès 2700 av. J-C dans la pharmacopée de l’empereur Shen Nong, en Égypte dans la tombe de Ramsès II, vers 1213 av. J-C, ou encore en Inde, dans la fameuse boisson bhang élaborée depuis 1000 ans av. J-C. Plus récemment, ce sont des légendes du corps médical comme le docteur militaire écossais W.B. O’Shaughnessyn, Sir Russell Reynolds – docteur de la reine Victoria, à qui il avait prescrit du cannabis à but thérapeutique – ou encore Jacques-Joseph Moreau de Tours – fondateur de la psychothérapie moderne – qui firent connaitre massivement les vertus thérapeutiques de la plante. Depuis, le chanvre médicinal continue de faire son bout de chemin dans les quatre coins du monde pour traiter « plus de 100 maladies », comme l’affirme le recueil d’utilisation médicinal (Pen Ts’ao Ching) publié en l’an 1 ap. J-C !

 

Focus sur les vertus thérapeutiques du chanvre, communément connu sous le nom de Cannabis.

Qu’est ce que le cannabidiol (CBD) et le système endocannabinoïde ?

D’une part, le système endocannabinoïde est un réseau de récepteurs du système nerveux, responsables de la perception, de la concentration, de la mémoire et du mouvement. En tant que système de neurotransmission, il assure la communication entre les cellules de différentes zones de notre organisme. Il est principalement composé d’un réseau de récepteurs dits CB1 et CB2.

D’autre part, le CBD ou Cannabidiol est un composant actif du plant de chanvre. Il détient des propriétés bioactives, lesquelles influencent le système nerveux à partir du système endocannabinoïde en se liant aux récepteurs CB1 ou CB2.

L’interaction entre le CBD et les récepteurs du système endocannabinoïde génère alors une stimulation active du métabolisme et des processus physiologiques du corps humain. En plus de réguler le processus métabolique, le CBD agit sur la régulation du système immunitaire, ainsi que sur l’inflammation. En interagissant avec le système endocannabinoïde, le CBD est responsable d’une sensation de bien-être réelle. Contrairement au THC toutefois, un autre composé actif du Cannabis, le CBD ne crée pas pour autant des effets psychotropes. De plus, il ne présente pas d’effets secondaires et ne génère pas une addiction aux cannabinoïdes.

 

Quels sont les effets du cannabidiol ?

L’huile de CBD est disponible dans des flacons compte-goutte, sous forme de capsules, ou sous forme de pâte. Les concentrations peuvent également varier en fonction des produits et sont à choisir en fonction des effets escomptés. Cela étant, le cannabidiol intervient dans de nombreux domaines et convient à tous, indépendamment de l’âge, du sexe ou encore de la corpulence. Seule la concentration des éléments actifs est à varier en fonction des besoins ou des troubles à traiter.

Et pour cause, le CBD est connu, entre autres, pour ses propriétés antispasmodiques, antipsychotiques, anticonvulsives et neuroprotectrices. Cela s’explique par une interaction positive du CBD sur le système endocannabinoïde. En se déposant directement à la surface des cellules nerveuses, les composants actifs du Cannabidiol agissent sur les récepteurs cannabinoïdes et provoquent des changements physiologiques notoires, en soulageant entre autres le stress et l’anxiété. En plus de rendre le système nerveux plus résistant, ils créent une sensation d’euphorie et de bien-être, sans pour autant générer un effet planant.

Par ailleurs, le CBD procure une sensation d’apaisement, de détente et de relaxation musculaire. En réduisant la douleur et en favorisant l’endormissement, le CBD est apprécié pour ses effets anti-inflammatoires. Grace à ses propriétés antalgiques, il permet de soulager les douleurs associées aux diverses maladies inflammatoires chroniques.

Le CBD stimule les récepteurs endocannabinoïdes. Cela se manifeste par une modulation de la concentration, ainsi qu’une amélioration de la mémoire et du système cognitif en général. En inhibant la dégradation du système endocannabinoïde suite à l’âge, au stress, ou à la fatigue chronique, il détient de réels effets revitalisants.

Le CBD intervient également dans des affections plus graves, dont certains types de cancer. En effet, le cannabidiol détient une propriété anti-angiogenèse et contribue à inhiber le développement des cellules cancéreuses et la prolifération des tumeurs. Cette propriété a bien été démontré et prouvé sur la culture de cellules et sur l’animal. Mais pour l’instant, il manque encore des études objectives sur les effets sur des humains. Toutefois, il semblerait que le CBD permettent de rendre plus efficace les traitements de chimiothérapies sur des cellules de cancer du sein par exemple.

Grâce à ses effets relaxants et anti-émétiques, il diminue, par ailleurs, les effets secondaires de la chimiothérapie, dont les nausées et les douleurs.

Le CBD est également connu pour lutter contre les addictions. C’est notamment le cas chez les personnes dépendantes du THC et des cannabinoïdes de synthèse aux effets défonce. En procurant une sensation d’apaisement, le CBD offre un effet de bien-être similaire au THC, sans pour autant avoir les mêmes propriétés psychoactives. Il détient également sa place dans le sevrage tabagique et dans le traitement contre l’accoutumance aux opiacées.

Il est à noter, par ailleurs, que le plant de cannabis est la seule source naturelle de cannabinoïdes connue, outre les équivalents naturels que produit le corps. Par conséquent, la consommation de CBD est une alternative à ne pas négliger pour optimiser l’activité du système nerveux.

Attention, on peut trouver des cannabinoïdes de synthèse qui ont les mêmes effets mais qui ont par contre des conséquences graves sur la santé et sur le cerveau. Donc les cannabinoïdes de synthèse et naturels n’apportent pas du tout les mêmes bénéfices pour la santé.

 

Qui peut bénéficier des effets du cannabidiol et pour quels troubles?

Le secteur du chanvre médicinal s’est développé très rapidement ces dernières années.

Le CBD est notamment recommandé pour soulager les douleurs et les inflammations. En optimisant la réponse naturelle du système nerveux, il joue le rôle d’antalgique et d’anti-inflammatoire. Il convient aux victimes des maladies inflammatoires chroniques dont l’arthrose rhumatoïde, la fibromyalgie, ou encore la spondylarthrite ankylosante.

En plus d’atténuer les souffrances physiques, le CBD agit efficacement sur le moral et le mental. En agissant en tant qu’antidépresseur naturel, le CBD est conseillé en cas de dépression et permet d’atténuer les troubles psychiques. Anxiolytique efficace, il intervient dans la régulation de l’angoisse, de l’anxiété, du saut d’humeur, ou encore des crises d’angoisse.

En tant qu’alternative naturelle efficace aux puissants médicaments de synthèse, le CBD contribue dans le traitement de l’épilepsie et des maladies convulsives. Des études cliniques ont, en effet, démontré que l’huile de CBD permet de contrôler les crises d’épilepsie.

Le CBD améliore, par ailleurs, la santé cardiaque au quotidien. Outre ses propriétés anti-inflammatoires potentiellement intéressantes en cas de problèmes cardiaques, il contribue à détendre les parois artérielles et soulage la tension des vaisseaux sanguins.

Grâce à ses principes actifs, le CBD diminue les sensations de nausée et de vomissement, en cas d’affection comme les inflammations chroniques de l’intestin et du côlon, de diabète ou encore d’épilepsie.

Le CBD intervient également dans le traitement des affections comme la sclérose en plaques. Grâce à ses propriétés sébostatiques, il trouve aussi sa place dans la réduction des effets de certaines affections plus légères comme l’acné ou les problèmes de cheveux. Il peut être utilisé en massage pour atténuer les muscles fatigués et endoloris. A utiliser sous forme de bain de bouche, il est recommandé pour traiter les aphtes, les cloques et pour prendre soin des gencives et de l’émail dentaire.

En résumé, voici une liste non exhaustive de troubles pour lesquels le CBD a des effets intéressants et notables via la régulation du système endocannabinoïde pour atteindre l’homéostasie :

  • Troubles de l’humeur et de l’anxiété
  • Troubles du mouvement – Maladies de Parkinson et de Huntington
  • Douleur neuropathique
  • Epilepsie / Syndrome de Dravet
  • Sclérose en plaques
  • Lésion de la moelle épinière
  • Cancer
  • L’athérosclérose
  • Infarctus du myocarde
  • Accident vasculaire cérébral
  • Hypertension
  • Glaucome
  • Obésité / syndrome métabolique
  • L’ostéoporose

Comment prendre le cannabidiol ? Sous quelle forme et à quelle posologie ?

Le CBD est disponible dans différentes doses, allant des concentrations très faibles (environ 4%), à celles plus fortes (environ 20%), en passant par des doses modérées (environ 10%). Idéalement, il faut commencer par des concentrations faibles, pour évoluer vers des produits aux effets plus prononcés pour profiter d’une meilleure assimilation du produit. En augmentant graduellement les dosages en fonction des effets désirés, il sera plus facile de déterminer la concentration en CBD la mieux adaptée.

Le CBD peut être administré en mode sublingual sous forme de goutte d’huile dont le support peut-être de l’huile de chanvre, d’olive ou de coco. L’absorption étant plus efficace sous cette forme, l’effet est plus rapide.

Certes d’un goût amer et désagréable, le CBD peut néanmoins être ingéré en mélangeant l’huile à un yaourt, une boisson ou un morceau de pain. Toutefois, pour plus d’effets, il conviendrait de préférence de laisser 30 secondes sous langue avant d’avaler. Il agit généralement quelques heures après l’ingestion. Pour faciliter la prise de CBD, il existe désormais des capsules aux doses contrôlées, que l’on peut ingérer plus facilement.

On commence également à trouver du CBD dans des produits alimentaires tels que des chewing-gum ou des bonbons, des tisanes, du miel. Et on le trouve également sous forme d’huile de massage, crèmes cosmétiques ou de sels pour le bain. Les formes sont infinies.

Quelle que soit la forme choisie pour profiter des effets du CBD, la posologie standard la plus souvent recommandée est de 0,5 mg de CBD par kg de poids en trois prises en début de traitement toutefois ce dosage peut varier entre 0,2mg et 5mg/kg/j. Cela dépendra des besoins.

Mais le système endocannabinoïde étant unique à chaque personne, le seul moyen de vraiment connaître le bon dosage est de faire le test comme énoncé précédemment en partant de la plus petite dose recommandée. Puis, le dosage peut être progressivement augmenté au bout d’une semaine au minimum, pour atteindre une concentration de 50 mg maximum par jour, par exemple. Au-delà de 150 mg par jour ou si des effets secondaires apparaissent tel que somnolence ou pression oculaire, il convient d’abandonner le traitement si les effets escomptés n’ont pas lieu. Peu importe la dose ingérée, chaque prise ne doit pas être excessive, car les propriétés actives du CBD en sont altérées. D’autre part, pour des dosages en excès, il a été reporté quelques effets secondaires comme des nausées par exemple. Dans tous les cas, il est recommandé de parler à votre médecin de toute supplémentation en CBD que vous envisageriez spécifiquement à vos questions de santé.

Comment choisir l’huile de CBD?

Le CBD est désormais accessible à tous les budgets. Pour faire le bon choix, il convient néanmoins de prendre en compte l’origine, la marque, la culture et la production, outre le critère prix.

Les CBD certifiés d’origine d’agriculture biologique sont les plus recommandés. Et pour cause, ces produits sont extraits de chanvre bio, cultivés sans pesticide ni aucun autre produit nocif. La pureté et l’efficacité de l’huile de CBD s’apprécient, en effet, en fonction de la qualité du chanvre utilisé. Elle a été filtrée pour qu’aucune matière végétale, résidu d’extraction ou autre additif nocif ne viennent se greffer aux molécules pures de CBD.

La plupart des producteurs européens issus de l’agriculture biologique respectent, par ailleurs, les règlementations en vigueur en matière de qualité de récolte, de production et d’extraction de l’huile de CBD. Contrairement aux produits de faible qualité et cultivés dans des conditions douteuses, une bonne huile de CBD est protégée de la contamination des produits chimiques, des métaux lourds et du plomb et bénéficie d’une certification et de rapport d’analyse de préférence européenne.

Pour bien choisir l’huile de CBD, il est également conseillé d’opter pour des produits dont la traçabilité de production et le processus d’extraction s’avèrent transparents. Cela se traduit par un bon étiquetage et un bon emballage du produit, sachant que les producteurs les plus fiables jouent sur la transparence de leurs offres.

Acheter du CBD de chanvre d’origine biologique et de haute qualité : www.cbd.eus

Où en est la législation française et la position des pouvoirs publics français sur la question du cannabis thérapeutique?

Face à une croissance explosive du chanvre médicinal, il est d’ailleurs courant que les lois sur le cannabis soient de moins en moins strictes dans de nombreux pays, autorisant sa vente et son utilisation sous certaines conditions. Alors que les recherches scientifiques fusent pour mettre en vigueur le potentiel thérapeutique du cannabis, les législateurs peinent toutefois à se positionner quant à la légalité de son utilisation.

En France, le débat reste d’actualité. En ce qui concerne les produits à base de CBD, les autorités confirment que le produit brut ne doit pas contenir plus de 0,2% de THC pour être utilisable, avec un produit fini à raison de 0% de THC. Cela suppose alors que l’huile de CBD, légale au niveau européen, à un taux de THC inférieur à 0,2% n’est pas interdite par la loi, tant qu’elle respecte les règlementations en vigueur, mais elle n’est pas non plus pour autant explicitement autorisée, pour l’instant.

Sur le site suivant, vous trouverez des huiles de CBD spécifiquement fabriquées pour le marché français, c’est-à-dire sans THC, et donc qui respecte la réglementation française en vigueur à ce jour, sélectionnées pour leur chanvre d’origine biologique, français ou européen, et des marques de haute qualité : www.cbd.eus

Retour vers la page d’accueil du blog

Ce contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation seulement. Il n’est pas destiné à fournir des conseils médicaux ou à se substituer à un avis médical ou à un traitement prodigué par un médecin personnel. Il est conseillé à tous les lecteurs de consulter leur médecin ou un professionnel de santé qualifié pour des questions de santé spécifiques. L’auteur et l’éditeur de ce contenu ne sont pas responsables de l’utilisation qui pourrait être faite de ces informations.
Tous les lecteurs de ce contenu, en particulier ceux qui prennent des médicaments sur ordonnance ou en vente libre, devraient consulter leur médecin avant de commencer tout programme de supplémentation.

Pour en savoir plus :

https://www.lanutrition.fr/a-quoi-sert-le-systeme-endocannabinoide

Venance, L., Maldonado, R., & Manzoni, O. (2004). Le système endocannabinoïde central. Médecine / sciences, 20(1), 45-53.

Viudez-Martínez, A., García-Gutiérrez, M. S., Navarrón, C. M., Morales-Calero, M. I., Navarrete, F., Torres-Suárez, A. I., & Manzanares, J. (2017). Cannabidiol reduces ethanol consumption, motivation and relapse in mice. Addiction Biology.

The Endocannabinoid System and Cannabidiol’s Promise for the Treatment of Substance Use Disorder.Chye Y, Christensen E, Solowij N, Yücel M. Front Psychiatry. 2019; 10:63. Epub 2019 Feb 19.

Cannabidiol: State of the art and new challenges for therapeutic applications. 2017 Jul;175:133-150. doi: 10.1016/j.pharmthera.2017.02.041. Epub 2017 Feb 22. Pisanti S1, Malfitano AM2, Ciaglia E2, Lamberti A2, Ranieri R2, Cuomo G2, Abate M2, Faggiana G2, Proto MC3, Fiore D3, Laezza C4, Bifulco M5.

Cannabidiol as a Therapeutic Alternative for Post-traumatic Stress Disorder: From Bench Research to Confirmation in Human Trials. Bitencourt RM, Takahashi RN. Front Neurosci. 2018; 12:502. Epub 2018 Jul 24.

Valenti M, Massi P, Bolognini D, Solinas M, Parolaro D. Cannabidiol, a non-psychoactive cannabinoid compound, inhibits human glioma cell migration and invasiveness. 34th National Congress of the Italian Society of Pharmacology. 2009

Massi P, Valenti M, Vaccani A, Gasperi V, Perletti G, Marras E, Fezza F, Maccarrone M, Parolaro D. 5-Lipoxygenase and anandamide hydrolase (FAAH) mediate the antitumor activity of cannabidiol, a non-psychoactive cannabinoid. J Neurochem. 2008;104:1091–100

Kemp, A., Clark, M., Dobbs, T., Galli, R., Sherman, J. and Cox, R. (2017). Top 10 Facts You Need to Know About Synthetic Cannabinoids: Not So Nice Spice

Seely, K., Lapoint, J., Moran, J. and Fattore, L. (2012). Spice drugs are more than harmless herbal blends: A review of the pharmacology and toxicology of synthetic cannabinoids. Progress in Neuro-Psychopharmacology and Biological Psychiatry, 39(2)

Wiley, J., Marusich, J., Huffman, J., Balster, R. and Thomas, B. (2011). Hijacking of Basic Research: The Case of Synthetic Cannabinoids

 

 

No Comments
Add Comment